Chestnut Cécile Laye

Primary tabs

Chestnut Cécile Laye's picture
About me: 
La contredanse anglaise, une discipline à part entière … Les contredanses anglaises sont des danses collectives à figures qui furent en vogue du XVIème siècle et dont la pratique s’est perpétuée jusqu’à nos jours. Elles sont conçues comme des danses sociales, où chaque couple danse avec les autres dans des formations en ligne, en cercle ou en quadrille. Le répertoire des contredanses est riche et parfois complexe. Il peut passer du grave au très ludique, mais son style reste toujours sobre et élégant. C’est en 1651 que John Playford, éditeur de musique à Londres, publie un recueil de 104 contredanses. Cet ouvrage et bien d’autres ont servi de base à de nombreux chercheurs en danses anciennes. Ces danses semblent avoir été conçues pour libérer les danseurs de l’époque des contraintes liées au rite de la cour. Elles divertissent. Les formes qu’elles empruntent vont du plus simple au plus élaboré. Elles ont toujours été pratiquées, non pas dans l’esprit d’une reconstitution historique mais comme des danses du patrimoine actuel et vivant. Si les premières danses répertoriées ont quatre siècles, la création de nouvelles contredanses s’est poursuivie, et le XXème siècle a vu émerger des chorégraphes et des compositeurs de talent. Cécile LAYE en a reconstitué un bon nombre et les enseigne, mais elle cherche aussi à les faire pratiquer en France en particulier comme cela se passe toujours Outre Manche. Dans son enseignement, elle s’emploie à différencier les trois sous-ensembles qui constituent le vaste répertoire des danses à figures anglaises : - les danses anciennes reconstruites à partir de manuscrits - les danses collectées à partir du début du 20ème siècle - et les danses des nouveaux chorégraphes anglais et américains, en particulier Pat Shaw. Les quatre premières éditions de Playford constituent son thème de recherche principal et elle s’efforce de replacer les danses à figures anglaises du 17ème siècle dans le continuum historique auxquelles elles appartiennent en les rapprochant des répertoires contemporains, notamment ceux de la France de la fin du 16ème siècle et de l’Italie du début du 17ème siècle.

Retrouvez Cécile Laye sur le site de Chestnut : http://chestnut.fr/


 

In English

Cécile LAYE is CHESTNUT's artistic director. She studied old dance forms in England with the Dolmetsch Historical Dance Society,  Nonsuch History and Dance and EFDSS (English folk Dance and Song Society). She worked in particular under such famed teachers and researchers as  Anne Daye, Anne Cottis, Peggy Dixon, Ethyl Anderson, Marjorie Fennessy, Tom Cook and Alan Davies. In France she studied with Francine Lancelot, Andréa Francalancci and Barbara Sparti.

At the end of the eighties, she founded AMARILLIS, a dance company meaning to bring to the public figure dances of the Stuarts’ time and the English inheritance, as well as some aspects of history and literature, with the collaboration of musicians and singers. AMARILLIS was replaced by CHESTNUT in 1998. CHESTNUT took over its predecessor’s artistic activities (creating dance and theatre shows), its teaching (preparing dancers for Balls through a rich program of workshops and classes) and its publication ones (CDs, dance descriptions, articles on Playford and modern dances).

Over the years, Cécile LAYE has build up a strong experience as a dancing master and ball caller (French Renaissance balls/ English figure dances balls, or a mixture of both). She can pass on her taste for and pleasure in elegant dancing to beginners as well as seasoned dancers.

Besides her activities in the field of dancing, Cécile Laye studied dramatic art and staging, graduating at Cours Florent. She also graduated at Eva Ruchpaul’s Yoga Institute and the Paris school of Gestalt-therapy. She played Shakespeare, Molière and Marivaux in Paris and elsewhere in France and takes part in creating new plays and shows, for children in particular.

She draws on both sides of her extensive training, physical and artistic, to develop her teaching method.

Her constant aim is to understand the needs of a given group and of each person making up the group, to build up a class so that each person gradually understands the dance, becomes aware of his/her body and its expressive capacities, be it during a lesson, a ball, or on stage.


Join us on our website : http://chestnut.fr/


 

 

History

Member for
4 years 2 months